Du bruit dans les magasins

La décision de construire les Nouvelles Archives départementales a enclenché, de fait, la préparation du déménagement.

C’est donc dès 2005 que les différents travaux relatifs à la préparation des fonds pour leur transfert ont commencé, soit près de 6 ans avant la pose de la première pierre. En tout, 10 années de travail auront été nécessaires pour la mise en œuvre du déménagement des NAD.

Parmi les tâches à assurer pour le bon déroulement d’un déménagement d’archives, 2 revêtent une importance particulière : le conditionnement et le récolement.

Le conditionnement est l’opération qui consiste à placer les documents d’archives sous des matériaux protecteurs (chemises, sous-chemises, boîtes, tubes, containers…) afin de leur garantir une bonne conservation et de traverser le temps dans les meilleures conditions possibles.

Quant au récolement, il s’agit de recenser les archives dans l’ordre où on les trouve dans les magasins et à en dresser un état des lieux topographique (pointage physique).

À noter que dans les services d’archives, on récole dans 2 occasions :

  • un déménagement
  • la nomination d’un nouveau directeur

Cette opération est nécessaire pour connaître la localisation, le volume exact et l’état des fonds (reconditionnement nécessaire, place à prévoir dans le nouveau site…).

Avec 42 kilomètres linéaires de fonds répartis sur les sites actuels des Archives du Rhône, on comprend mieux pourquoi 10 ans de préparation ne furent pas de trop pour préparer le déménagement !

D’ailleurs, les équipes des Archives départementales arrivent tout juste au terme de ces deux missions particulières, à quelques semaines seulement du grand départ !

Reconditionnement - Servient © Département du Rhône - Patrick Ageneau

Reconditionnement – Servient © Département du Rhône – Patrick Ageneau

Les objectifs du nouveau bâtiment

On résume souvent les missions des Archives départementales aux « quatre C » :

  • Collecter
  • Classer
  • Conserver
  • Communiquer

Autant d’actions qui, dans le cadre des bâtiments actuels, ont atteint leurs limites. La construction de ce nouvel immeuble vise les objectifs suivants :

  • Augmenter la « capacité linéaire de magasinage » et accueillir des fonds d’archives supplémentaires
  • Créer un outil fonctionnel et moderne permettant de conserver les documents dans les meilleures conditions climatiques et intégrant les nouvelles technologies de traitement
  • Accroître la capacité et la qualité des espaces d’accueil du public et permettre le développement d’actions culturelles et éducatives
  • Agrandir les espaces du personnel pour améliorer le fonctionnement et les conditions de travail et s’adapter aux potentielles évolutions organisationnelles

Le Département du Rhône, souhaitant la construction d’un bâtiment respectueux de l’environnement, a demandé que les principes de la qualité environnementale soient suivis. Il a pour cela déterminé des exigences prioritaires (très performantes), intégrées au programme technique :

  • Gestion de l’énergie
  • Maintenance et pérennité
  • Confort hygrothermique …

Pourquoi de nouvelles Archives départementales ?

Les Archives départementales accueillent leur public au sein des deux sites lyonnais, sis 2 Chemin de Montauban et 57 rue Servient, respectivement dans les 5e et 3e arrondissements de Lyon.
Ces deux bâtiments (un ancien couvent et une ancienne usine textile) ne permettent plus de remplir de manière satisfaisante les missions des Archives départementales.

Parmi les principaux obstacles, on peut citer :
– la saturation des magasins
– les conditions de conservation non optimales
– les conditions non satisfaisantes d’accueil du public (nombre de places, qualité des espaces) et d’accessibilité
– l’inadaptation et la vétusté des locaux administratifs diminuant l’efficacité des équipes pour répondre aux sollicitations des usagers
– la répartition des fonds sur deux sites qui relativise l’efficacité du service rendu et trouble occasionnellement les nouveaux lecteurs etc.

Les élus du Département du Rhône ont donc décidé la construction d’un nouveau bâtiment adapté aux exigences fondamentales des missions confiées aux Archives départementales.